BARCELONE – JOUR 4

Musée Maritime de Barcelone

Ce matin (non pas un lapin… :)), nous décidons d’arpenter le côté sud ouest de Barcelone. Nous commençons par le Musée Maritime de Barcelone, mondialement réputé. Ce musée se situe juste sur le Vieux Port, à proximité de Colon, car il est abrité dans les anciens bâtiments des Drassanes c’est à dire les Chantiers navals de Barcelone. Déjà actif au 13e siècle, il s’est bien entendu très fortement développé lorsque l’Espagne a développé son Armada et ses navires commerciaux pour explorer le monde.

Sur plus de 20.000 m², vous pourrez découvrir plusieurs pavillons abritant des reliques navales, des documents, outils et maquettes, instruments de navigation, etc le tout avec des animations digitales ou vidéo.

Maquette des anciennes Drassanes

Des photos et illustrations de navires très anciens ou datant du 20e siècle battant pavillon espagnol à la très impressionnante galère royale en taille réelle ou autres petites embarcations, vous voguerez de pas en pas à la découverte de l’Espagne navale !

De nombreuses autres maquettes toutes aussi intéressantes les unes que les autres sont aussi à découvrir.

En ressortant de ce magnifique musée, n’oubliez pas de prendre un bon bol d’air sur les quais pour vous rendre à quelques pas de là au Pavillon Sainte Eulalie où est amarré une splendide goélette espagnole d’époque. Montez à bord et imaginez vous fendre les vagues mille sabords, moussaillons ! 🙂

Montjuic

Notre but second est aujourd’hui de nous rendre sur la colline de Montjuic qui a, notamment, servi de lieu olympique en 1992. Il s’agit aussi d’un parc national où il fait bon flâner dans un air plus frais vu l’altitude, où la nature est omniprésente et que l’arpenter par de petits sentiers avec vue mer ou ville est très agréable. Egalement, l’ancien site olympique n’a rien perdu de sa superbe et mérite un long arrêt pour admirer les installations athlétiques ou nautiques. Enfin, le site touristique Poble Espanyol attire des milliers de touristes chaque année. Montjuic est un vrai régal à découvrir à pied. Mais comment donc y aller ?

Et bien, disons que nous avons délaissé le classique bus ou taxi pouvant vous emmener sans encombre au sommet pour un moyen, disons, plus hardi :). Un premier téléphérique du port vous emmènera depuis la quasi extrémité de Barceloneta jusqu’à la colline. Un téléphérique …. d’époque !! Frissons garantis 🙂 🙂

N’hésitez pas à réserver préalablement en ligne … il peut y avoir du monde ! Le prix de 11 € peut vous paraitre élevé mais cela en vaut vraiment la peine !

Mais où donc se trouve le départ direz vous ? Ben… levez la tête !

Partant d’une première tour où vous vous hisserez grâce à un tout petit ascenseur, vous prenez une cabine qui vous transportera littéralement au-dessus du port. Vous survolerez yachts et plus petites embarcations. Au loin, la ville s’étale sous vos yeux ébahis !

Une seconde tour passée, vous arriverez à mi-hauteur de la colline de Montjuic où vous pourrez poursuivre votre ascension à pied (mais attention… ça peut être long) ou reprendrez un second téléphérique plus moderne vous déposant au pied du majestueux château de Montjuic. Ancien phare de défense devenu redoutable forteresse militaire datant du 17e siècle et surplombant toute la région du haut de ses 170 m, elle servit jusqu’à la fin de la guerre civile espagnole (devenant même aussi prison) puis fut transformée en musée. Ses lourds canons témoignent encore de la puissance de feu qu’elle pouvait déchainer si nécessaire.

De là, les yachts de croisière et voiliers de luxe ou gros tankers au large, la ville et sa splendide rambla arborée, la gigantesque Sagrada bien sûr, le délicat et coloré parc Guell, l’Arc de Triomphe ou les superbes plages s’offriront à vos yeux émerveillés.

En sortant de la forteresse, vous arpenterez peut-être le magnifique jardin botanique (impasse pour nous car il n’y a que 24h dans une journée paraît-il) avant de vous rendre sur l’ancien site olympique qui a accueilli les J.O. de Barcelone en 1992.

Poble Espanyol

Un peu plus loin dans notre descente sur l’autre flanc de Montjuic, nous trouvons le charmant site du Poble Espanyol. Ce « village espagnol », créé de toute pièce en 1929 pour l’Exposition Internationale, est un musée à ciel ouvert. Réparti sur 50.000 m², il rassemble toutes les caractéristiques des régions espagnoles sur un seul site tant au niveau architecture, places que rues typiques. Chaque région est un quartier où l’on promeut les diverses qualités à découvrir lors d’un prochain voyage. A la sortie du Poble, vous aurez visité 1600 villes et villages ! Pas mal non ? 🙂 🙂

Palais National

Toujours en descendant de l’autre côté de la colline en direction de la Place d’Espanya où se terminera notre périple, nous longeons le majestueux Palais National. Ses 45000m² en pierre massive vous font sentir très petit lorsque vous serez au pied de ses splendides fontaines en cascades dévalant jusqu’à la Plaça d’Espanya. Voir la Fontaine Magique, de jour comme de nuit, est un must.

Datant de 1929 et construit pour l’Exposition Internationale de la même année, il abrite de nos jours le Musée d’Art de Catalogne. Chaque année, 1 million de visiteurs fréquentent ce haut lieu du tourisme de Barcelone.

Font Magica – Pinterest

Ne quittez surtout pas la Place d’Espagne sans être entré au moins une fois dans les Arènes de Barcelone. Anciennement haut lieu de la tauromachie, Barcelone n’a conservé que les murs en rotonde. Tout l’intérieur a été modifié de fond en comble pour devenir un grand centre commercial aéré et bien agencé.

Cerise sur le gâteau, le toît a été transformé en de nombreux restaurants offrant une vue splendide sur la ville. Le visiteur peut arpenter ce toît en 360° et s’imprégner de la ville, du Camp Nou pas loin, du Palais National à côté, de Montjuic en aplomb et des autres hauts lieux à découvrir absolument lors de votre passage dans cette superbe ville aux atouts innombrables.

Flamenco

Comment ? Vous quittez déjà Barcelone ? Mais non voyons … restez encore un peu … juste le temps d’une soirée plus que mémorable. Venez écouter et voir un réel spectacle de Flamenco !!

Après un rapide retour à l’hôtel pour une douche revigorante et une mise en plis de rigueur, direction Teatre Poliorama pour assister à un très grand spectacle. Deux heures à écouter des chants typiques, voir des hommes faire le matador et admirer des femmes aux cheveux ultra serrés drapées de robes lumineuses et voltigeantes taper tant et plus sur le parquet avec des souliers ferrés. Magique ambiance devant un public conquis d’avance qui parsème la soirée de plusieurs « OLE » … plusieurs sangrias seront nécessaires pour se parler et se remémorer de cette splendide soirée dénichée par Madame Sabbouvadrouille toujours aux aguets ! 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :