BARCELONE – JOUR 1

Trajet Aéroport/Barcelone

Arrivés la veille en fin d’après-midi, nous avions emprunté la navette AEROBUS pour rejoindre le centre-ville. Hyper pratique et stationnée sous l’aéroport avec un départ toutes les 5 minutes, vous pouvez soit effectuer la réservation par internet soit prendre votre billet à l’embarquement. Quatre arrêts sont prévus dans Barcelone. A vous de choisir celui le plus proche de votre hôtel !

Bus climatisé avec des espaces de rangement pour vos valises, il emprunte de nombreuses voies BUS ce qui fait qu’en +- 30 minutes vous êtes Place Catalunya (dernier point d’arrêt). Des écrans dans le bus vous montre le délai entre chaque arrêt et vous permettent donc de bien suivre votre itinéraire. Enfin…. des prises pour charger votre GSM durant le trajet. Le bonheur pour 10 euros qu’on vous dit ! 🙂 🙂

D’autres possibilités existent aussi (bus régulier, moins cher mais …), taxi (bcp plus cher), train…

Une fois arrivés et installés dans notre hôtel, l’estomac se rappelle à notre bon souvenir. Donnons lui donc raison dans un gastrobar renommé Elsa Y Fred ! 🙂 Un synonyme de Barcelone ? Et bien .. Tapas voyons 🙂 🙂 🙂

Sagrada Familia

Nous ne nous tenions plus, le premier soir nous devions la voir et donc avant de nous faire notre petit resto « accueil du premier soir », hop go go go pour la voir 🙂

Le lendemain, après un excellent petit déjeuner au buffet de notre hôtel GRUPOTEL Gran Via 678 , nous prenons la route à pied sur les grands boulevards, nez en l’air, oreilles au vent. Ou bien le contraire peut-être ? 🙂 🙂

Après quelques minutes à peine de marche dans le joli et moderne quartier EIXAMPLE, nous apercevons au-dessus des toîts des grands immeubles au riche passé, les sommets des tours de cette fameuse Sagrada Familia.

Officiellement appelée Temple Expiatoire de la Sainte Famille dès son érection en 1882, cette Basilique mineure est l’oeuvre d’un génie qu’est GAUDI. Monument emblématique et inachevé, disons le de suite, on adore ou pas ! Nous, on a été autant éblouis qu’écrasés tant ce monument est un véritable mastodonte d’architecture.

Etant « expiatoire », le financement des travaux s’est fait exclusivement sur base de l’aumône ce qui a pu expliquer parfois la lenteur de certains avancements. On a pu dire beaucoup de choses sur GAUDI mais un élément est sûr pour le caractériser : l’AUDACE !!

En combinant certaines formes architecturales qui auparavant paraissaient non assimilables, il a réussi à faire de ce mastodonte un joyau connu à travers le monde entier.

Ce qui frappe au premier abord, ce sont les 4 grandes tours. La Tour des Apôtres, la Tour des Evangélistes, la Tour de Marie et la Tour de Jésus. Cette dernière, une fois terminée, sera haute de 172,5 m càd un mètre de moins que la colline de Montjuic; Gaudi estimant que l’oeuvre de l’homme ne pouvait dépasser celle de la Création. Plusieurs ascenseurs permettront de monter dans les tours, une passerelle reliera des tours. Quand on vous parlait de gigantisme !!

Vue arrière de la Sagrada

Une fois le parvis dépassé, nous entrons dans l’édifice et là, paf, la gifle…. De la lumière à travers une multitude de vitraux, tous plus beaux les uns que les autres. Par le haut, par les côtés, la lumière entre et frappe les colonnes de pierre, le marbre au sol, les objets, les visiteurs … un océan de couleurs réparties de manière très réfléchie !

Les 4 côtés de l’édifice font penser aux 4 saisons et donc 4 couleurs prédominantes !

En ressortant par le côté opposé au parvis actuel (en sachant que dans le futur cela devrait être l’inverse), il n’y a plus qu’à s’éloigner quelque peu dans le parc qui jouxte le bâtiment pour observer encore mieux les détails architecturaux et prendre conscience du génie de cet homme Gaudi. A noter, par exemple, dans la photo ci-bas, le carré magique où toutes les sommes sont chaque fois égales à 33 … l’âge du Christ !

Poblenou : quartier en plein renouveau

Après la Sagrada, nous empruntons l’Avenue Diagonale, splendide boulevard, qui nous mène vers l’Est et le quartier Poblenou en plein boum économique et renouveau. D’anciennes usines ont été partiellement ou totalement abattues, des hangars désaffectés abritent maintenant des lofts haut de gamme, des restaurants et boutiques se mêlent aux nouvelles tours et hôtels en construction. Plusieurs discothèques réputées font partie de ce quartier dont le très fameux Razzmatazz. Ce quartier est aussi réputé pour être le refuge de splendide street art. Ca bouge au Poblenou !

Le Palais de la Musique Catalane

Après être passés devant le Château des 3 Dragons (ci-dessus), nous nous dirigeons vers une visite fort attendue, le Palais de la Musique fort renommé pour sa beauté. Nous avons pour cela réservé une visite guidée via leur site. Niché dans un dédale de petites ruelles, ce Palais propose tout un paquet d’activités musicales ou vocales. Des concerts classiques ou modernes et des chorales mais aussi des ténors viennent se présenter ici à vos oreilles.

Splendide bâtiment construit de 1905 à 1908, il est basé sur une structure métallique avec des voûtes gothiques pour le soutenir. Il regorge de mosaïques, vitraux et ferronneries remarquables.

A noter que l’architecte est aussi responsable de la construction de l’Hôpital Sant Pau dont nous vous parlerons dans un autre article de nos visites de Barcelone.

Et au premier étage, la salle principale de concert… la lumière pénètre par le haut de manière si incroyable dans la salle que l’on peut rester assis un très très long moment pour admirer ce fabuleux plafond.

Arrivés au second étage, l’émerveillement est total !

Le soleil se couche, la journée et les jambes sont bien remplies. Une seule solution…. 🙂 Direction le restaurant La Dentellière. Nous vous l’accordons, peut-être serez vous déçus comme nous l’avons été … de l’accueil et du service ! Mais le détour en vaut la peine, la paëlla est une vraie tuerie !

En chemin vers notre hôtel, nous croisons d’autres bâtiments ou symboles de Barcelone comme la Tour Agbar qui s’illumine différemment à chaque instant mais aussi l’Arc de Triomphe spécialement construit pour l’Expo Universelle de 1888 qui consacra la renommée de Barcelone dans le monde entier. Dieu qu’il fait bon déambuler et flâner dans cette ville si bouillonnante.

Un dernier passage devant la Casa Battlo de Gaudi qui fera l’objet de notre JOUR 2 !

A demain…. 🙂 🙂

Un avis sur « BARCELONE – JOUR 1 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :