Noto – Vendicari – Raguse

Noto

Après avoir quitté Syracuse, nous empruntons de charmantes routes qui longent la mer. Nous avançons encore plus profondément dans la Sicile historique, rude mais qui sait charmer quiconque la côtoie. Direction donc Noto.

Avec environ 25000 habitants, Noto a tout d’une petite ville bien sympathique. D’autant plus qu’en 1693 elle fut, elle aussi, totalement rasée lors d’un gigantesque séisme comme la Sicile en a connu trop souvent. Les habitants, courageux, ont remis le couvert (plutôt la brique) et ont tout reconstruit mais à quelques kilomètres de là dans un lieu qualifié de plus sûr.

C’est donc sous un soleil de plomb (42°C) que nous entrons par la Porta Reale dans la petite Noto dans le magnifique Corso Vittorio Emanuele III. Derrière, sur un boulevard planté d’arbres, se dessine un très joli jardin public.

Les premiers bâtiments sur votre droite, piazza Immacolata, sont d’une blancheur époustouflante ! Bordent cette très jolie place un monastère, un couvent et surtout l’église San Francesco all’Immacolata.

Petit arrêt à l’église San Salvatore.

Une visite, ensuite indispensable, est celle de l’église Santa Chiara. Pour la modique somme de 2 €, vous pourrez monter au sommet d’où vous profiterez d’une magnifique vue sur la petite ville et ses alentours !

Ensuite, direction la Cathédrale, lieu emblématique et central de la ville. En face de laquelle se trouve le magnifique Palazzo Ducezio.

Arrivés au pied de la volée de marches menant à la Cathédrale, nous sommes surpris par d’étranges sculptures. Après, recherches, il apparaît qu’il s’agit d’une exposition en plein air d’un sculpteur polonais renommé en Sicile : Igor Mitoraj. A priori, la relation entre Icare et la Cathédrale n’est pas simple à établir et pourtant cela crée tout un charme, une atmosphère dont nous nous sommes régalés.

Pour ce qui est de la Cathédrale, elle n’a pas eu le mérite de nous éblouir si ce n’est les portes en bronze massif à l’entrée tant elles sont imposantes.

Portes de la Cathédrale

Place donc à la promenade « découverte » sous un soleil que nous qualifierons de massif 🌞

Une gelato vite fait à une petite table en rue pour dire de reposer les jambes et se rafraîchir avant de regagner la voiture.

Juste à droite de la cathédrale, une jolie fresque au sol !

Empruntez ce chemin en direction de la Via Vincenzo Gioberti où se trouve le diocèse de Noto. Au bout de cette route vous aboutirez sur une autre jolie fresque sur un escalier !

Petite cité très charmante dont le tour est rapidement fait, comptez 2 h de visite en prenant votre temps. Mais le détour en vaut la peine.

Vendicari

En route donc pour un plaisir réel des yeux dans un lieu d’enchantement, la Réserve Naturelle de Vendicari. Pour y arriver depuis Noto, quelques minutes vous suffiront. Un très grand parking surveillé par Luigi qui vous fait un sourire dès que vous avez payé pour stationner dans son champs et hop vous voilà partis vers la réserve. Après avoir franchi le guichet et avoir acheté votre droit de passage (oui oui, plage publique mais dans une réserve naturelle donc …) vous pourrez poursuivre sur un chemin mi-caillebotis mi-sable brûlant au travers d’un joli bois. Ci et là, vous verrez des traces de vie animale qui occupent sûrement les lieux dès le départ des touristes.

Marais accueillant les oiseaux migrateurs

Sur le chemin, vous croiserez un site d’observation de la faune sauvage essentiellement composée d’oiseaux migrateurs. Les amateurs adoreront.

Et à la sortie du bois, paf la vue à tomber via une plage qui brûlera autant vos yeux que vos pieds !

Sur votre gauche les ruines d’une ancienne thonière désaffectée et devant vous une très longue plage avec, au fond, très peu de monde et le plaisir de goûter à des eaux limpides, chaudes et sans courant gênant. Ca, de suite, ça vous rafraîchit les idées et ça vous revigore pour les visites qui suivent. Donc petit arrêt plaisir ! De courte durée car la voiture étant au soleil ….

Raguse

Point d’orgue de cette journée qui va nous amener à un peu de repos « piscine » tout en visitant cette splendide ville également, la ville de Raguse !

Rapide passage à notre hôtel pour se rafraîchir et se relaxer tout en profitant de la superbe vue sur la plaine assaillie par le soleil brûlant et la mer bleu azur en toile de fond.

La nuit tombe et notre hôte nous oriente vers une petite ville voisine « à découvrir absolument » ! En route donc pour Scicli (à répéter trois fois chaque matin devant le miroir 🙂 🙂

Très belle soirée faite de flânerie dans les ruelles empierrées et à une table extérieure du restaurant Noka Bistrot. Fine cuisine italienne accompagnée d’un excellent vin rouge dont le sud a le secret !

Le matin, après un rapide plongeon accompagné d’un solide petit déjeuner en terrasse avec vue plongeante sur la vallée, en route pour Raguse qui est, en réalité, divisée entre ville haute (plus moderne) et ville basse. Commençons d’abord par la Citta Alta qui mélange quelques bâtiments valant le détour et une très imposante cathédrale.

A l’extérieur de la cathédrale, petit repos à l’ombre d’arbres magnifiques.

Rapide visite donc. Et maintenant, en route vers Raguse bas. Tout différent !

Nous empruntons la petite route en lacets jusqu’en bas de la ville. Etrangement, la ville basse se trouve … sur une colline. 🙂 Tout en descendant, nous admirons la vue sur le promontoire qui abrite la Cathédrale Saint Georges ainsi que le château Ragusa Ibia.

Une fois au pied du promontoire, garez la voiture et débutez une petite marche dans les ruelles de la colline. Pleines de charmes avec de beaux lampadaires d’époque, elles vous mèneront doucement vers le centre où se trouve la Cathédrale. Plus jolie de l’extérieur que de l’intérieur.

Une belle place, calme, bien décorée vous invite à la relaxation auprès d’une des terrasses avenantes.

Ne manquez pas de faire une halte à la merveilleuse Chiesa di San Giuseppe. Moment intense d’émotion lorsque les religieuses chantent a cappella ⛪

Plus bas, un grand parc donne une belle vue sur un superbe décor.

En soirée, après avoir profité du soleil en bord de piscine, retour à Raguse pour une vision nocturne.

Et pour finir en beauté, repas à l’extérieur dans un très chouette restaurant Monsu tenu par le couple franco italien Héloïse et Salvatore. Très chouette moment passé avec un excellent contact avec Héloïse, patronne affable, que nous avions découverte dans un reportage télévisé français.

Où dormir à Raguse ?

Notre hôtel se situait à quelques minutes à peine de Raguse. Le jeune couple formé par le très gentil Filippo et la jolie Marta font que nous avons passé un superbe séjour dans leur hôtel Madre.

A noter que nous avions prévu de voir la splendide ville de Modica mais que nous avons dû faire l’impasse sur une très belle ville. A faire donc assurément.

Entendez vous les abeilles qui bourdonnent … prêtes à donner leur précieux miel fabriqué par nos hôtes ? 🙂

Aaah le repos… rien de tel !

Après ce temps de repos, nous repartons ensuite encore un peu plus à l’Ouest. Direction la Villa Romana Del Casale mais surtout Agrigente et la Vallée des Temples, beauté universelle !

3 commentaires sur « Noto – Vendicari – Raguse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :