BAIE DE SOMME – JOUR 3

Le Hourdel

Ce matin, en route pour un petit trip dans la région le long de la côte en direction du sud. Il fait beau, quasiment pas de vent donc go go go 🙂

Premier arrêt à la pointe du Hourdel qui se trouve à l’embouchure sud de la Baie de Somme. Il ne faut que quelques minutes depuis Saint Valery pour rejoindre ce petit port de pêche tout mignon. Autrefois port réputé et couru, il a perdu de sa superbe au fil du temps suite à l’ensablement progressif. Un jour sûrement, des vaches remplaceront les bateaux …

Veillez à alimenter les horodateurs, même pour quelques minutes. Ca rôde sec 😠

A notre arrivée, un petit chalutier rentre justement au port avec son fond rempli jusqu’à la gueule de crevettes toutes frétillantes. Touristes et curieux se pressent mais c’est sans compter sur les quelques restaurateurs qui attendent avec impatience de pouvoir embarquer les cageots pour les cuisiner dans les heures qui suivent ! 🦐

Et hop, aussitôt amarré, la poulie électrique extrait des caisses en veux tu en voilà ! Un court palabre entre pêcheur et commerçant, une poignée de mains pour sceller le prix et le tour est joué, les camionnettes repartent déjà. Il y aura de la friture ce midi dans les restaurants 🙂 🙂

Le Hourdel, ce n’est pas que le petit port qui joue au yoyo avec la marée plusieurs fois par jour. C’est aussi un phare réputé pour avoir sauvé plusieurs marins en les ramenant « à bon port » lors de grains sévères.

Prolongeant quelque peu notre chemin à pied, nous arrivons sur une belle et longue plage de galets. Au loin, nous apercevons les phoques que nous découvrirons de plus près demain. Ils s’amusent et il est difficile de savoir si c’est nous qui les observons …. ou le contraire !

Au loin encore, nous apercevons le bunker allemand qui s’est décroché de son socle à force de marées et tempêtes. Vestige d’un autre temps, il fait partie des curiosités photographiées tant et plus par les visiteurs. Nous le photographierons depuis le bateau lors de notre excursion en mer.

Qu’il fut bon de s’asseoir sur ces galets et de voir les voiliers au loin qui luttent avec le vent, de s’imaginer toute la vie marine qui peut grouiller dans ces eaux riches en nourriture. Le soleil nous caresse, nous nous laissons faire. La dolce vita à la française est agréable ! 🙂

Cayeux-sur-Mer

Après avoir repris la route, direction Cayeux ! Par la D102 plutôt que la D3, plus agréable 😀 Seulement une vingtaine de minutes !

Coincée entre l’embouchure de la Baie au nord et les falaises immaculées de Ault au sud, cette petite ville est un havre touristique à la belle saison.

A notre arrivée d’ailleurs, les ouvriers s’affairent à monter les petits cabanons colorés en bord de plage où les touristes pourront louer l’espace pour s’y blottir en regardant le bleu azur de la mer.

Le parking y est aisé et gratuit sur le temps de midi.

On y compte pas moins de 400 cabines de plage à la belle saison. Le tout est bordé par le « chemin des planches » …. Longueur totale ? Deux kilomètres !!!!

Une petite terrasse au soleil face à la mer ne se refusant pas, nous nous prélassons donc tout en discutant avec un couple bien sympathique rencontré par hasard … et qui provient quasiment du même village que nous. Hasard quand tu nous tiens 🙂 🙂

Le téléphone sonne soudain … le travail appelle …. alors, que répond-t-on ici ? ….

Ault

Toujours plus au sud, direction Ault et ses falaises, également en une vingtaine de minutes. Ici, il n’est plus question de longues plages planes avec du plat pays en arrière. Non ! Ici, nous longeons de longues plages de galets surplombées par des falaises n’ayant rien à envier à Calais ou Douvres.

Sous la bienveillance de son phare à la tête rouge, la petite ville offre ses meilleurs atouts sur le front de mer faut-il dire. Mais il n’en demeure pas moins que le charme d’une promenade soit au sommet des falaises soit tout en-dessous (en gardant un œil en l’air, on ne sait jamais, par ici les chutes de roches sont très fréquentes tant la mer et le vent font leur ouvrage …) sur les galets à la recherche de petits crabes se dorant au soleil 🙂

Nous grimpons quelque peu à pied pour surplomber Ault ainsi que le Bois de Cise (qu’il ne faut pas louper pour y déambuler soit à pied soit en voiture) et ses belles villas abritées par un jolis bois fleuri !

Et une fois arrivés sur les prairies dominant la mer, nous voilà tête à tête avec un bel âne ne se doutant pas du risque qu’il peut courir dans son enclos si proche du bord de la falaise. Promenade très agréable le long des falaises.

N.B. : ATTENTION AUX ENFANTS PRES DE LA FALAISE !!!!

Mers-les-Bains

En route ensuite pour la dernière étape de notre mini road trip en Baie de Somme sous un ciel ultra bleu et avec un vent minimaliste. Conditions parfaites donc !

Après quelques minutes, nous atteignons Mers-les-Bains qui est une plus grande ville déjà. Petit parking rapidement trouvé, notre but est la longue digue où s’alignent d’anciennes maisons d’époque superbement décorées et/ou restaurées. Le tout avec une belle et longue plage de galets sous un superbe soleil.

De nombreuses autres maisons sont admirables tant de forme que de couleur aussi bien sur la digue que dans les ruelles perpendiculaires !

Après avoir pris quelques couleurs sur la plage de galets et avoir fait une petite sieste au son du vent calme, petite promenade sur le sable cette fois, la mer s’étant retirée.

Cela permet ainsi à Madame Sabbouvadrouille de se rendre compte que, tout compte fait, soleil ne rime pas toujours avec eau chaude 🙂 🙂 🙂

Et c’est là que les jeunes en prennent pour leur grade devant certainement un « habitué » de la trempette par tous temps ….

Et voici que se termine notre petite journée de visites dans ces jolies petites villes à un jet de galet de Saint Valery.

Rentrons vite pour un peu de repos, une petite douche revigorante avant de se laisser dorloter au coucher de soleil dans un charmant restaurant en bord de mer au Crotoy, au restaurant Belle Vue. Nous trinquerons sous la douce chaleur tirant sa révérence et revivrons chaque instant de cette très belle journée !

Demain saluera notre départ vers Amiens avec sa cathédrale, ses chouettes restos en bord de Somme et surtout ses fameux Hortillonnages à ne manquer sous aucun prétexte ! 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :